Déboucher un vin géorgien, c’est ouvrir un pan de l’histoire viticole. Considérée comme l’une des plus vieilles civilisations viticoles, la Géorgie, c’est également un savoir-faire ancestral, une mosaïque de terroirs et de nombreux cépages autochtones uniques. Ses 82 000 hectares de vignes produisent des vins équilibrés principalement issus de ces cépages autochtones et de quelques cépages importés (Rhine Riesling, Chardonnay, Cabernet Sauvignon…).

UN PEU D’HISTOIRE

La Géorgie est l’un des premiers pays producteurs de vin avec l’Iran et l’Arménie. Outre les kvevris datant de 6000 ans avant J.C., des fossiles de pépins de raisins datés de 8000 à 6000 ans avant J.C. et destinés à faire du vin (espèce Vitis Viniferra – variété Sativa) témoignent de ce passé.
Au fil des siècles, la viticulture est restée importante dans la culture géorgienne. Au IVe siècle, lors de la conversion du royaume au Christianisme, Sainte Nina a apporté une croix faite de sarments de vigne noués de ses propres cheveux (la croix de la Grappe). Cette croix, dont les bras sont légèrement incurvés vers le bas, est devenue le symbole de l’Eglise apostolique de Géorgie. Au XVIIe siècle, le Chevalier Chardin, écrivain et voyageur, dit de la Géorgie : « Il n’est pas de pays où l’on boive davantage et de meilleur vin. »
Pourtant cette belle et ancienne nation viticole revient de loin ! La domination soviétique du XXe siècle a marqué la production de vin en imposant la quantité au détriment de la qualité. Les surfaces exploitées ont augmenté, passant de 50 000 ha dans les années 1950 à plus de 130 000 hectares dans les années 1980 avec de très hauts rendements. Puis les événements politiques des années 1990 ainsi que l’embargo russe de 2006 interdisant toute importation de vins géorgiens ont conduit à une modernisation et une restructuration de l’industrie.
Aujourd’hui près de 80 0000 ha sont exploités en Géorgie avec une volonté commune de produire des vins de qualité.
 

LE TERROIR & LES RÉGIONS VITICOLES

Ce berceau du vin est également le pays où les cépages autochtones sont les plus nombreux. On compte plus de 500 cépages autochtones en Géorgie, dont plus de 30 sont en exploitation. Les cépages les plus répandus sont : Saperavi (rouge), Rkatsiteli (blanc) et Mstvane (blanc).

Cépage Rkatsiteli - Domaine Danieli en Kakhétie

Cépage Rkatsiteli – Domaine Danieli en Kakhétie

Il existe en Géorgie 10 régions viticoles dont la Kakhétie qui produit 75 % des vins (Géorgie Orientale). Toutefois, on peut présenter deux grandes zones viticoles : la Géorgie Occidentale à proximité de la Mer Noire et la Géorgie Orientale à l’est de la Chaîne de Montagnes Likhi. La première bénéficie d’un climat plus doux et produit des vins plus gras. La seconde bénéficie d’un climat plus continental et produit des vins plus frais et légers.

LA RÉGLEMENTATION

Il existe 18 AOC en Géorgie dont 10 en blanc et 8 en rouge. La majorité de ces appellations sont dans la région viticole de Kakhétie.
Citons l’AOC Tsinandali qui offre des vins blancs fins issus des cépages Rkatsiteli et Mtsvane sur des terroirs argileux et alluviaux. L’AOC Kindzmarauli produit des vins rouges moelleux du cépage Saperavi sur des sols schisteux (type Banyuls). De bons vins rouges de garde du cépage Saperavi sont produits sur les coteaux argilo-calcaires et les terres rouges de l’AOC Mukuzani. Staline avait un penchant pour les vins de l’AOC Khvanchkara.

Et aussi les autres AOC : Akhasheni, Atenuri, Gurjaani, Kakhéti, Kardenakhi, Kotekhi, Kvareli, Manavi, Napareuli, Sviri, Teliani, Tibaani, Tvishi, Vazisubani.

US ET COUTUMES

La culture du vin est donc ancrée dans l’histoire et les traditions géorgiennes ; le vin fait partie du quotidien. On considère aujourd’hui que 20 000 à 25 000 familles possèdent leurs vignes et produisent leur propre vin selon la tradition des kvevris.
Lors du soupra (banquet géorgien), le repas est orchestré et animé par un Tamada (maitre des toasts). Ses talents d’orateur lui permettent d’orchestrer le diner en prononçant des toasts et en invitant les convives à boire aussi souvent que possible. Les Khantsi sont des cornes à boire utilisée traditionnellement lors des soupra.
Monastère Alaverdi en Kakheti

Monastère Alaverdi en Kakhéti – Les moines produisent leurs vins en kvevri.

NOS RECOMMANDATIONS

Restaurant Tabla (spécialités géorgiennes) à Tbilissi
Restaurant Rooms Hotel à Tbilissi
Schuchmann Wine Bar à Tbilissi
Restaurant de Chateau Mere à Telavi
Kakhetian Traditionnal Winemakers à Mtskheta
Visites : vieille ville de Tbilissi, cathédrale de Sion, musée national de Tbilissi, vieux fort de Narikala, ville de Mtskheta, villages de Telavi et Sighnaghi. 
Schuchmann
Shumi
Château Mukhrani
Notre coup de coeur : Danieli